Récupérer pour préserver la vigilance au travail et la santé

20% des actifs sont insomniaques et ¼ somnolent dans la journée (Institut National du Sommeil et de la Vigilance, 2014). Globalement, 34% des Français souffrent d'un sommeil de mauvaise qualité (AXA Prévention 2013), avec d'inévitables conséquences sur la santé. Les impacts de ce déficit de sommeil sur la vigilance et les prises de décisions professionnelles sont également à prendre en compte.
Les entreprises peuvent agir et proposer aux collaborateurs, par exemple :

Des conférences et ateliers pour restaurer la qualité du sommeil

  • « Qualité du sommeil »
    Objectif : se réapproprier les bonnes pratiques et solutions naturelles pour améliorer le sommeil
    Contenu : techniques de respiration, de relaxation, nutrition favorable au sommeil…
    Cet atelier existe également pour les équipes qui travaillent de nuit.
  • « Sommeil et alimentation »
    Objectif : prendre conscience de l'influence de l'alimentation sur notre sommeil
    Contenu : Comment notre alimentation agit-elle sur la qualité de notre sommeil ? Comment favoriser un sommeil récupérateur grâce à notre assiette ? Réponses par les nutriments du sommeil, les aliments favorisant l'endormissement et les plantes sédatives.

Conseil et accompagnement individuel

  • Consultations individuelles : une ou plusieurs séances pour une rééducation individualisée au sommeil.
  • Des salles de repos adaptées à la récupération rapide : l'installation de tels équipements, très porteurs de qualité de vie au travail, constitue un véritable projet qui doit être accompagné pour en assurer le succès et le bon usage.